1. À propos
  2. Produits
  3. Recettes
  4. Concours
  5. Carrières
US EN ES

Quand on pense à la qualité des produits de Leclerc et à leurs usines, il est naturel de faire des parallèles entre le travail des abeilles et les efforts fournis pour fabriquer les meilleurs biscuits et collations possibles. Le miel est un ingrédient de base dans la fabrication des barres collations de Leclerc et pour en assurer la qualité, la provenance du miel et sa composition font l’objet d’une vérification constante et rigoureuse. Comme à la ruche !

Le voyage du miel

Chez Leclerc, c’est près de 700 000 kilos de miel par année qui sont nécessaires pour les besoins de production de ses sept usines. Le miel provient de différents fournisseurs, dont le miel Labonté, un producteur de miel québécois. Bien que l’intention de l’entreprise soit d’encourager les producteurs locaux, dans le cas du miel, on doit s’approvisionner ailleurs qu’au Canada pour suffire à la production. Selon Sébastien Beaulieu, vice-président de la qualité chez Leclerc : « Les miels fournis par Labonté sont des mélanges provenant de trois pays qui contiennent toujours du miel produit au Canada ». Des miels provenant de l’Argentine, de l’Australie, du Vietnam et du Brésil peuvent aussi se retrouver dans les recettes de Leclerc. « Que des miels approuvés par la communauté européenne », souligne-t-il. Un détail important pour la fabrication des marques privées de Leclerc qui sont exportées aux quatre coins du monde.

Suivre le miel à la trace

L’entreprise est très sélective lorsque vient le temps de choisir ses fournisseurs d’ingrédients. Pour ce qui est du miel, le goût, le taux de sucre, la couleur, l’apparence et l’odeur sont des critères importants afin d’offrir une saveur et une qualité constantes des produits. Les fournisseurs de miels sont donc sélectionnés selon des critères rigoureux. « Les lots de miel de tous nos fournisseurs sont testés chaque année pour nous assurer de leur qualité et éviter un produit de la fraude », car comme le sirop d’érable, il arrive parfois que le miel soit dilué, explique Sébastien Beaulieu. « Nous envoyons des échantillons en Allemagne dans un laboratoire qui analyse les profils de sucre. C’est une analyse complexe qui nous certifie que le mélange contient la bonne teneur en sucre et qu’il s’agit de miel pur. » D’autres tests permettent aussi de vérifier que le miel ne contient pas d’OGM.

Pourquoi du miel ?

Le miel possède des caractéristiques uniques qui ne peuvent se substituer dans les recettes de certains produits. « On utilise du miel pour les recettes de barres, entre autres, parce que c’est très collant et que ça permet de tenir ensemble les ingrédients », raconte Sarah Jobin, directrice principale, innovation, recherche et développement chez Leclerc. Le miel dit « industriel » est par ailleurs plus goûteux puisqu’il est utilisé avec d’autres ingrédients sucrés pour la fabrication du sirop utilisé dans les recettes de barres. En ce qui a trait aux produits de la marque Vital, comme il s’agit d’un produit plus santé, « une plus grande proportion de miel sera utilisée dans la recette afin de simplifier la liste d’ingrédients ».


Les attributs du miel offrent plusieurs possibilités dans la fabrication des biscuits et collations de Leclerc. Un ingrédient précieux qui demande une attention particulière pour offrir le même goût des produits jour après jour, peu importe le lot de miel utilisé. Par ailleurs, la qualité du miel est essentielle pour le maintien du sceau de qualité Leclerc.

Retour page Culture Lire le prochain article